Katie Meade : trisomie et mannequinat, superbe!

Un bel exemple pour prendre confiance en soi

Dans le monde de la mode, il y a des critères que l’on retrouve un peu partout. La preuve : les agences et les grandes marques affichent toujours les mêmes critères beauté. Pour être dans la mode, la tradition veut donc qu’on soit grande, mince voire très fine, avec des cheveux à frange…  les femmes ne s’y retrouvent plus !

Quand les choses changent

Cela fait maintenant quelques saisons qu’on peut voir de nouveaux critères de beauté sortir du lot : des mannequins à la peau dépigmentée, des femmes avec des rondeurs et plus proches de la réalité… Une de celles qui se démarquent le plus est Madeline Stuart, une jeune femme trisomique qui a réussi à réaliser son rêve de devenir mannequin.

Hors des préjugés sur la trisomie 21

Le parcours de Madeline a aidé à abattre les préjugés sur la trisomie 21. La jeune femme a également inspiré Katie Meade, qui s’est aussi lancée dans le mannequinat. Devenue égérie de Beauty and Pin-ups, la jeune américaine est aujourd’hui la seule à avoir réussi cet exploit.

Employée des impôts, Katie Meade a réussi à se détacher de son handicap en pratiquant l’athlétisme paralympique. Une image qui représente bien le produit Fearless dont elle est l’égérie.

Source : LeParisien et @Beauty and Pin-Ups