L’apnée du sommeil est définitivement la maladie la plus flippante, découvrez pourquoi!

On en entend souvent parler, mais on ne sait pas vraiment ce que c’est : l’apnée du sommeil est un peu la maladie qui pourrait vous faire flipper rien qu’en y pensant.

Si on sait juste qu’il faut la soigner avant qu’elle ne fasse des ravages dans l’organisme, on doit pourtant se demander s’il y a un moyen de la diagnostiquer. Il y a quelques signes qui ne trompent pas, et qui pourraient vous mettre sur la voie.

apnee-sommeil

Les symptômes qui surviennent la nuit

Tout le monde ronfle plus ou moins fort ! Mais pour les apnéiques, ça relève presque d’un rugissement au milieu de la nuit.

Ce sont surtout ceux qui ont le malheur de partager leur lit qui en souffrent, car les ronflements d’un apnéique sont particulièrement forts.

Vous pourrez aussi constater que ces personnes ont tout le temps envie de soulager leur vessie quand le reste du monde est déjà parti loin au pays des rêves.

Le flip total on vous dit

Les symptômes dans la journée

Quand ils sont éveillés, vous pourrez aussi voir que les apnéiques sont de gros somnolents.

Vous les prendrez inévitablement pour des grands distraits, alors que leur manque de concentration, leurs pertes de mémoire et autres troubles de l’attention sont des symptômes de l’apnée du sommeil.

Ceux qui souffrent de cette maladie sont généralement les personnes qui ont des migraines dès le réveil, qui sont plus irritables que la moyenne, et qui sont tout ce qu’il y a de plus dépressif.

Comment savoir si vous êtes apnéique ?

En général, ça ne se remarque pas des masses.

Si vous vous sentez somnolent même après une bonne nuit de sommeil, votre médecin pourra vous faire passer des tests pour voir si vous avez besoin d’être soigné pour une apnée du sommeil.