Paris sportifs : tout ce qu’il faut savoir avant de se lancer

C’est parti!

Les paris sportifs ont la côte. Et à voir leur popularité, on a envie de s’y lancer ! Toutefois, la chance ne suffit pas pour gagner et comme tout autre jeu, il faut maîtriser l’univers en question avant de commencer.

Un pari sportif, comment ça marche ?

L’idée des paris sportifs est toute simple. Vous choisissez un évènement sportif, quel qu’en soit le domaine, foot, tennis, cyclisme, course hippique, et vous pariez sur le résultat. Vous misez alors la somme d’argent que vous voulez pour ce résultat.

Les sites de paris sportifs sont aujourd’hui nombreux et vous pouvez parier sur tous les sports qui existent, que ce soit en ligue régionale, nationale ou internationale.

Toutefois, les gains sont différents, selon que vous misez sur un joueur ou une équipe réputée pour sa performance, ou sur un joueur qui récolte peu de victoire. À titre d’exemple, le gain pour une victoire de Rafael Nadal peut être différent par rapport à un autre joueur, peu classé. On parle de la cote.

Qu’est-ce que la cote en paris sportifs ?

La cote est un indice qui vous permet de connaître le montant de votre gain potentiel si votre pari est gagnant. Elle est définie par le bookmaker et donnée en nombre décimal. Elle est toujours supérieure à 1. Une cote représente un gain potentiel pour 1 € de mise.

Pour calculer votre gain potentiel, vous devez donc multiplier la cote par la valeur de votre mise.

Soit, Montant du gain = Cote X Mise

Par exemple, pour la Coupe du monde de football, un bookmaker propose une cote de 1,05 pour une qualification de la France en 8ème de finale. Vous misez 200 € sur ce résultat. La France se qualifie. Votre pari est donc gagnant, et vous empocherez la somme de 210 € (Soit, 1,05 X 200 €). Cette somme vous sera versée par le site de pari à l’issue de cette victoire.

Le montant du gain dépend donc de la cote. Cependant, la somme que vous pouvez perdre reste fixe, indépendamment de la valeur de la cote. Suivons le précédent exemple et supposons que la France ne s’est pas qualifiée en 8ème finale. Vous perdez alors les 200 € que vous avez misé au départ.

Il existe différents types de cotes, européenne, anglaise ou américaine. En France, on utilise généralement la cote européenne.

Gain et bénéfice, deux notions différentes

En pari sportif, il faut faire la différence entre gain et bénéfice. Le premier désigne le retour global de votre mise. Donc la somme que vous verse le site de pari sportif si votre pari est gagnant. Quant au bénéfice, il fait référence au montant que vous gagnez réellement.

En langage mathématique, Gain = Mise + Bénéfice.

En restant dans l’exemple précédent, la mise est de 200 €, le gain de 210 € et le bénéfice de 10 €.

Les sites de pari sportif indiquent souvent le montant du gain (ici 210 €). Pourtant, cette somme ne représente pas ce que vous avez réellement gagné, puisque vous avez misé 200 € au départ. Vous devez donc bien distinguer ces deux notions pour éviter de vous tromper dans votre calcul, et déterminer ce que vous apportent réellement vos mises.

Trouver la meilleure cote pour optimiser son gain

Les sites de paris sportifs ont chacun leur propre cote. Et ce, pour diverses raisons.

La cote dépend d’abord des probabilités pour chaque évènement. Chaque site calcule cette probabilité différemment. Ce qui donne lieu à des cotes différentes même pour des évènements identiques.

Les cotes varient également en fonction des mises des parieurs. Ces dernières étant différentes selon l’origine des parieurs par exemple. Résultat : les sites de paris ne peuvent pas proposer les mêmes indices. De même, certains sites peuvent mettre en avant une cote plus élevée et bénéfique pour les parieurs, simplement pour les attirer.

Enfin, les sites de paris sportifs ont chacun leur propre méthode pour le calcul de la marge. Bien évidemment, cela influe sur la valeur de la cote.

Vous pouvez donc comparer les cotes avant de miser sur un évènement quelconque. La valeur de la cote conditionne en effet le montant de votre gain potentiel et de vos bénéfices réels.

Existe-t-il une stratégie qui permet de gagner au pari sportif ?

Sans parler des valeurs proposées par chaque site de pari sportif, miser sur un évènement plutôt qu’un autre reste un choix délicat. Vous devez alors réfléchir en termes de stratégies et éviter de vous référer uniquement sur la valeur de la cote.

Ainsi, pour une qualification en 8ème de finale au Coupe du monde, un bookmaker peut proposer une cote de 1,05 pour la France et 20 pour l’Australie. En misant 200 €, votre bénéfice est de 10 € si la France se qualifie. Il s’élève à 3 800 € si l’Australie est qualifiée. Toutefois, les chances que cette dernière soit qualifiée sont faibles.

Ainsi, la stratégie en elle-même n’existe pas. Ce qu’il est possible de faire c’est de miser par exemple sur des joueurs ou des équipes qui ont toujours fait leurs preuves. Tout en gardant à l’esprit que les rencontres sportives apportent toujours leur lot de surprises. Parfois, à la surprise générale, certaines rencontres se terminent par des victoires inattendues. Pour dire que miser sur les joueurs ou les équipes favoris n’est pas toujours la meilleure façon de jouer.

Vous pouvez également faire l’inverse, et miser sur les joueurs ou les équipes peu victorieuses. Mais au risque de perdre vos mises si votre pari n’est pas gagnant. Toutefois, peu de gains avec une cote élevée peuvent être équivalents à plusieurs gains avec une cote d’une valeur modérée.

Sur quoi parier ?

Pour les paris en ligne, vous pouvez parier sur presque tout. Que ce soit pour les jeux collectifs comme le foot, le basket ou le rugby, ou des jeux individuels tels que le tennis ou le cyclisme. Les courses automobiles ou les courses hippiques font également l’objet d’un pari sur certains sites.

Vous pouvez parier pour les victoires comme pour les défaites. Pour les sports collectifs par exemple, vous pouvez miser sur la victoire d’une équipe en particulier. Tout comme vous pouvez parier sur une fin avec match nul. Ce dernier cas est par exemple possible pour les matchs de football.

Mais le choix est encore plus large. Nombre de corners en première mi-temps, joueurs ayant reçu un carton jaune, nombre de paniers au premier quart temps sont autant d’évènements pour lesquels vous pouvez miser votre argent. L’idéal est toutefois de commencer avec des évènements que vous connaissez suffisamment. Vous pouvez vous étaler sur d’autres domaines au fur et à mesure, en vous appuyant sur les actualités pour suivre les changements qui peuvent affecter un évènement sportif.